Actualités

Coronavirus : Le HCSP actualise la liste des personnes fragiles : les patients dialysés et greffés en font toujours partie

Dans un avis qui vient d'être publié, le HCSP a actualisé son précédent avis du 31 mars relatif aux personnes à risque de formes graves de Covid-19 en précisant les mesures barrières spécifiques à recommander pour ces personnes.

Les seules modifications par rapport à la précédente version sont l'évolution du critère de gravité lié à l'âge, qui passe de 70 ans à 65 ans, ainsi celui lié à l'obésité, avec un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 30 kg/m2.

Au total, la liste des personnes considérées à risque de développer une forme grave de Covid-19 comporte : 

– les personnes âgées de 65 ans et plus (même si les personnes âgées de 50 ans à 65 ans doivent être surveillées de façon plus rapprochée)

– les personnes avec antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle
compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV*

– les diabétiques, non équilibrés ou présentant des complications 

– les personnes ayant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale (broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil, mucoviscidose notamment) 

– les patients ayant une insuffisance rénale chronique dialysée 

– les malades atteints de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) 

– les personnes présentant une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm-2) 

– les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise :

  • médicamenteuse : chimiothérapie anti cancéreuse, traitement immunosuppresseur
  • biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive 
  • infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 <200/mm3 
  • consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques 

  • liée à une hémopathie maligne en cours de traitement 

– les malades atteints de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins 

– les personnes présentant un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie 

– les femmes enceintes, au troisième trimestre de la grossesse

⚠️ Rappel : à partir du 11 mai, il est conseillé aux personnes fragiles, dialysées et greffées, de rester à la maison
Chômage partiel pour confinement des fragiles et de leurs proches : pas de délais de carence, 84% du salaire net
 

> Plus que jamais, dans ces moments difficiles, Renaloo est mobilisé à vos côtés, pour vous soutenir et vous accompagner.

 Retrouvez toute l'actualité de l’épidémie pour les patients ayant une maladie rénale, dialysés ou greffés et leurs proches

 Venez échanger, partager, trouver des conseils et du soutien sur notre forum et sur notre groupe Facebook

 Pour recevoir toutes nos infos et newsletters par mail, incrivez-vous !

 Vous souhaitez soutenir Renaloo ? Faites un don.

Courage et prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

Partagez

Plus de lecture

2 Commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les valeurs
de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >

Les valeurs de Renaloo

LIRE LE MANIFESTE >
Renaloo a vu le jour en 2002 et aujourd’hui, l’association compte plus de 6 000 membres et mobilise des publics larges, avec une présence forte sur les réseaux sociaux, la capacité de contacter par voie électronique plusieurs dizaines de milliers de patients, professionnels, institutionnels, journalistes, etc. La démarche de Renaloo est en permanence animée par la conviction que les patients peuvent et doivent devenir des acteurs de leurs parcours et ainsi reprendre le contrôle de leur destin, au plan individuel, mais aussi collectif.

Yvanie Caillé,
Fondatrice de Renaloo

Soutenez-nous

Votre générosité, garante de notre indépendance financière, est essentielle pour la poursuite de nos missions et l'efficacité de nos actions, dans l’intérêt des personnes malades et de leurs proches.

S’inscrire / Adhérer à Renaloo

Devenir membre de Renaloo, c'est nous aider à mieux porter la parole des patients auprès des instances de la santé.
Plus nous serons nombreux, plus nous serons représentatifs, plus nos voix seront entendues, mieux nous pourrons agir.
Devenir membre de Renaloo, c'est aussi être informé(e) de l’actualité de l’association, de ses actions, avoir la possibilité de participer au forum, de réagir aux articles publiés sur le site, d’entrer en contact avec les autres rénaliens, etc.